Wargaming ferme son studio mobile WG Cells

En 2013, Wargaming finançait la création de WG Cells pour concevoir des jeux mobiles. Le studio ferme ses portes et selon son (ancien) CEO David Bluhm, c'est le signe de l'évolution du marché, laissant de moins en moins de place aux studios de taille moyenne.

Wargaming ferme son studio mobile WG Cells

On se souvient qu'en 2013, comme bien d'autres, le studio Wargaming annonçait la création d'un studio à Seattle, confié à David Bluhm et tout dédié au développement de jeux mobiles -- le studio était d'abord baptisé DropForge Games avant d'être renommé WG Cells.
On sait que le studio a travaillé sur quelques titres, notamment Smash Squad, Loot & Legends ou encore Operation: New Earth, sortis sur plateformes iOS ou Android -- et plutôt bien accueillis mais sans pour autant s'imposer comme des phénomènes commerciaux.

Il n'y en aura manifestement pas d'autres puisque certains des salariés de WG Cells se font aujourd'hui l'écho, sur Twitter, de la fermeture du studio et du licenciement de la soixantaine d'employés du studio. Et le CEO David Bluhm confirme l'information.
Wargaming ayant la plupart de ses activités en Europe de l'est, la branche américaine se révèlerait trop onéreuse à maintenir en l'état. D'après David Bluhm, « le jeu mobile est un marché très difficile aujourd'hui », dans lequel « les studios de taille moyenne ont de moins en moins leur place ». Plus concrètement, les toutes petites structures ayant des coûts de fonctionnement réduits peuvent survivre, tout comme les mastodontes « ayant les moyens d'acheter leur place dans les tops », mais de moins en moins les studios intermédiaires -- a fortiori au regard de la domination du marché asiatique, tant du point de vue des développeurs (nombreux, très bon marché, expérimentés) que de celui des joueurs (l'Asie est le premier marché du jeu mobile en terme de nombre de joueurs).
Pour autant, David Bluhm ne voit pas là le déclin de l'industrie du jeu mobile (en Occident), mais plutôt le fait qu'il gagne en maturité -- même s'il considère aussi que le modèle économique de l'industrie du jeu mobile a forcément vocation à évoluer dans les années à venir pour se pérenniser.
Dans ce contexte, Wargaming entend continuer à concevoir des jeux mobiles, mais depuis un bureau basé à Chypre. Certains des salariés du studio de feu WG Cells pourront y être reclassés ou intégrer les autres succursales de Wargaming basées dans l'état de Washington (Gas Powered Games spécialisé dans le développement de jeux en ligne sur PC ou son bureau de Kirkland, qui conçoit des technologies pour l'ensemble du groupe).


  • En chargement...

Que pensez-vous de Wargaming.net ?

9 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (13 évaluations)
5,1 / 10 - Moyen