Le groupe Joycity annonce Bless Mobile

On connait l'engouement de l'industrie coréenne pour les adaptations de licences de MMO sur plateformes mobiles. Bless s'ajoute à la liste avec Bless Mobile, quand bien même l'adaptation prend des libertés avec l'original.

Basé à Séoul, en Corée du Sud, depuis le milieu des années 1990, le groupe JoyCity s'est fait une spécialité de distribuer des jeux en ligne, d'abord sur PC, puis sur consoles et enfin aujourd'hui sur plateformes mobiles et de réalité virtuelle.
Récemment, le groupe sud-coréen réunissait la presse locale à Séoul afin de lui présenter son catalogue de titres à venir. On en retient notamment que The War of Genesis, dont on se souvient qu'il avait été annoncé en 2015, devrait finalement être lancé sur plateformes mobiles iOS et Android au cours de ce premier trimestre 2018 -- pour mémoire, le jeu s'inspire de l'univers de la saga de RPG initialement imaginée par Softmax, mais y incorpore des éléments de gestion et de stratégie, notamment dans le cadre d'affrontements de guildes de grande envergure.

Le groupe Joycity annonce Bless Mobile

Sans doute tout aussi significatif, le studio annonce aussi le développement de Bless Mobile (le titre est provisoire), confié au studio coréen ThinkFun, alors que JoyCity se contente ici d'un rôle d'éditeur.
On connait l'engouement de l'industrie coréenne pour les adaptations, sur plateformes mobiles, des licences de MMO. En voici donc une de plus, quand bien même le MMO n'a pas connu un succès fulgurant (on le sait, Bless fait actuellement l'objet d'une refonte). En outre, si Bless Mobile repose bien sur l'univers de Bless Online, le jeu mobile promet une vue spécifique (isométrique), une histoire différente ou encore un système de combat qui lui est propre (conçu spécifiquement pour les plateformes mobiles), tout en reposant graphiquement l'Unreal Engine 4 (là où le jeu PC exploite encore l'Unreal Engine 3).
Dans ces conditions, on n'est pas tout à faire sûr de saisir l'intérêt immédiat de s'adosser à la licence, mais on pourra quoi qu'il en soit juger sur pièce au cours du second semestre 2018, lors du lancement coréen. Une version occidentale est envisagée également.


  • En chargement...

Que pensez-vous de Joy City Entertainment Corp. ?

1 aime, 1 pas.
Note moyenne : (2 évaluations)
5,0 / 10 - Moyen