Chain Strike se lance officiellement sur plateformes iOS et Android

Le 20 mars dernier, Chain Strike faisait l'objet d'un pré-lancement européen sur Android. À compter d'aujourd'hui, le nouveau jeu mobile de stratégie de Com2uS se lance mondialement sur plateformes Android et iOS.

DYL-nU6U8AEIANh.jpg

Depuis maintenant plus d'une dizaine d'années, le studio sud-coréen Com2uS s'est fait une spécialité de concevoir des jeux distribués sur plateformes mobiles -- certains très accessibles, d'autres bien plus exigeants, et dont le plus significatif est sans doute Summoners War, lancé en 2014 et qui revendique aujourd'hui plus de 90 millions de téléchargements, partout à travers le monde puisque Com2uS réalise l'essentiel de ses activités hors de Corée.

Et pour contribuer à renouveler son catalogue, Com2uS procédait récemment au pré-lancement de son prochain titre phare, Chain Strike, lancé en Europe sur plateformes Android le 20 mars dernier et qui sort aujourd'hui 29 mars dans le reste du monde et aussi sur appareils iOS. L'occasion de faire un premier point sur les mécaniques de jeu, très riches, de Chain Strike.

1.png

Dans la droite ligne de Summoners War, Chain Strike repose à la fois sur des modes de jeu multiples (une campagne scénarisée, des donjons avec leur boss, des arènes PvP, etc.) et sur un gameplay stratégique jouable au tour par tour -- le développeur revendique notamment une inspiration trouvée dans le jeu d'Échecs.
Concrètement, le joueur débute son périple dans le mode « aventure » : on y contrôle une poignée de personnages (des « Gardiens ») amenés à remonter le temps pour contrecarrer les projets futurs d'un obscur tyran. Si la trame narrative est un brin accessoire, elle permet de mieux appréhender le système de jeu : chaque épisode du scénario, divisé en chapitre, conduit le joueur sur un échiquier de 5x7 cases (5x5 cases dans les donjons) sur lequel il conviendra de placer ses Gardiens, comme autant de pièces du jeu d'Échecs, avant d'affronter les personnages adverses.
L'enjeu ludique du match est alors double : d'abord, il faudra exploiter au mieux les capacités spécifiques de ses Gardiens -- chacun a un profil offensif ou défensif, est plus ou moins résistant, peut prodiguer des soins ou des (de)buffs, ou encore entraver ou limiter les actions adverses. Ensuite et surtout, comme les pièces du jeu d'Échecs, chaque Gardien se déplace sur l'échiquier avec ses propres mouvements : les personnages de type « Tour » peuvent avancer verticalement ou horizontalement quand les personnages « Fou » se déplacent en diagonale ou que les « Dames » peuvent rayonner d'une ou deux cases autour de leur position actuelle. Déplacer ses personnages sur l'échiquier, et plus encore planifier leurs attaques, peuvent vite relever du casse-tête quand on cherche à frapper un adversaire, échapper à un assaut ennemi ou encore anticiper les mouvements ennemis au tour suivant -- d'autant plus que les personnages de l'échiquier, alliés comme ennemis, doivent être contournés pour lancer une attaque ou qu'achever un adversaire permet de prendre sa case sur l'échiquier (et donc de bénéficier d'un déplacement « gratuit » à prendre en compte dans sa stratégie).

2.png

À chaque tour, le joueur dispose par ailleurs de trois points d'actions (quatre pour l'ennemi), permettant tantôt de lancer des buffs (pour un coût nul), de se déplacer selon les mouvements du Gardien (coûtant un point d'actions) ou lancer une attaque (deux points d'actions). De quoi, le plus souvent, déplacer un personnage et lancer une attaque à chaque tour.
Mais pour corser le jeu, Chain Strike intègre aussi un système d'enchainements d'attaques : si les Gardiens sont correctement placés sur l'échiquier (pour qu'ils soient plusieurs à pouvoir atteindre la même cible), une attaque coordonnée peut être lancée permettant à tous les Gardiens d'attaquer pendant le même tour. C'est là que les joueurs pourront réellement faire la différence -- en plus de devoir également prendre en compte les effets des attaques (ciblées ou de zone), leur cool down (un tour pour les attaques de base, bien plus pour les attaques les plus puissantes même si certains Gardiens peuvent les réduire) ou les capacités spécifiques des héros entre eux (le héros dont le niveau d'attaque est proportionnel à son niveau de défense profitera avantageusement du buff de défense opportunément lancé par un allié).
Au gré de la progression, on prend rapidement la mesure du contenu au fur et à mesure que l'on débloque quelques-uns des 200 Gardiens disponibles, comme autant de personnages dont la puissance, les capacités et les mouvements diffèrent les uns des autres, qu'il faudra faire progresser, équiper, voire combiner et surtout exploiter au mieux sur l'échiquier en fonction des alliés et des adversaires du moment.

Pour les stratèges curieux de se forger leur propre avis sur Chain Strike et ses mécaniques, le jeu est distribué en free-to-play et disponible en version francophone, en téléchargement depuis Google Play (depuis le 20 mars) et sur l'App Store (à compter d'aujourd'hui).

Liens sponsorisés
Jouez à Chain Strike, le tout nouveau RPG de Com2uS où la coopération stratégique est primordiale.

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Chain Strike ?

3 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
5,3 / 10 - Intéressant