Alien Blackout est finalement un « jeu mobile horrifique »

Le groupe FoxNext dévoile finalement son projet Alien: Blackout : un jeu mobile horrifique de survie, immergeant le joueur dans une station spatiale infestée d'aliens. 

On le sait, les équipes du studio Cold Iron travaillent de longue date sur un « shooter MMO » reposant sur la licence Alien. Et quand la maison-mère du développeur, le groupe FoxNext, déposait la marque « Alien: Blackout », on imaginait que le fameux shooter de Cold Iron avait finalement trouvé son titre – à tort. Cold Iron travaille manifestement bien sur un jeu Alien, mais ce n’est pas Alien Blackout.
La semaine dernière, le compte Twitter de la licence Alien promettait une annonce pour aujourd’hui et l’annonce en question est celle d’Alien Blackout... qui se révèle être un « jeu mobile horrifique » développé par les studios D3 Go! et Rival Games – le premier est basé en Californie et est spécialisé dans la conception de jeux mobiles, le second est finlandais est se consacre notamment au développement de jeux narratifs.

Alien Blackout est finalement un « jeu mobile horrifique »

On retient qu’Alien: Blackout place le joueur dans la peau d’Amanda Ripley (la fille d’Ellen Ripley dont on a suivi les pérégrinations dans les films), prisonnière de la station spatiale Weyland-Yutani, infestée d’aliens. Tout au long de plusieurs niveaux, le joueur devra faire en sorte d’assurer la survie d’Amanda Ripley (et accessoirement du reste de son équipage) en exploitant au mieux les maigres ressources de la station – il faudra par exemple restaurer l’alimentation du complexe spatial pour réactiver son système de cartes holographiques ou ses caméras de surveillance et ainsi suivre les déplacements « imprévisibles » des aliens et des membres d’équipage.
Dans ce contexte, le joueur sera confronté à des choix moraux : faut-il sacrifier un membre d’équipage pour isoler un alien dans une portion de la station et ainsi éviter une confrontation potentiellement mortelle ? On nous promet que chaque choix aura des conséquences durables.

En attendant de juger le jeu sur pièce, Alien Blackout se dévoile un peu sur le site de son développeur et ambitionne de transcrire fidèlement l’atmosphère oppressante et horrifique de la licence – quand bien même le jeu est classé « Teen » par l’ESRB (l’équivalent du « déconseillé au moins de 12 ans » du système PEGI).

Mise à jour (8 janvier) : le studio 3DGO! publie le premier teaser vidéo d'Alien: Blackout :

Réactions (36)


  • En chargement...

Que pensez-vous de Alien: Blackout ?

1 aime, 4 pas.
Note moyenne : (5 évaluations | 0 critique)
4,2 / 10 - Peu intéressant