Com2uS esquisse son RTS mobile Summoners War: Lost Centuria

Depuis quelques années, la licence Sommuners War s'étoffe – avec une série d'animation, un MMORPG et maintenant un jeu de stratégie en temps réel, Summoners War: Lost Centuria. 

1550732358295.jpeg

On le sait, depuis maintenant quelques années, le studio Com2uS entend étoffer sa licence phare, Summoners War. Parallèlement au jeu mobile que l’on connait, le studio prépare des déclinaison de la licence sous forme de « séries et films d'animation au cinéma et à la télévision », sous forme de MMORPG (le Summoners War MMORPG, qui doit incarner la nouvelle génération de jeux massivement multijoueurs sur plateformes mobiles), mais aussi maintenant sous forme de jeu de stratégie en temps réel, avec Summoners War: Lost Centuria.

Summoners War: Lost Centuria a déjà été évoqué, notamment dans les comptes trimestriels du groupe, mais Com2uS en précise les grandes mécaniques de jeu : le jeu doit donc prendre la forme d’un jeu de stratégie en temps réel, situé dans l’univers et l’histoire de Sommuners WAR, mais bien des années avant les événements du titre original. Plus concrètement, le joueur est placé à la tête d’un territoire qu’il faudra faire prospérer, en attendant de conquérir les territoires des autres au travers de combats tactiques, en temps réel.
Le studio n’en dévoile pas tellement plus pour l’instant quant au gameplay, mais vante les capacités de l’Adaptive Performance, « une nouvelle technologie développée conjointement par Samsung et Unity », à l’oeuvre dans Summoners War: Lost Centuria (le jeu était notamment présenté en marge de la conférence Samsung dévoile le Samsung Galaxy S10).

En attendant d’en apprendre davantage sur le jeu, ses mécaniques ou son planning de lancement, Com2uS dévoile les premières images de Summoners War: Lost Centuria.

1550732276155.jpeg
1550732282400.jpeg

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de Summoners War: Lost Centuria ?

0 aime, 2 pas.
Note moyenne : (2 évaluations | 0 critique)
4,4 / 10 - Peu intéressant