Google lance son offre mobile à abonnement Google Play Pass

Après Apple la semaine dernière, Google lance à son tour son offre de jeux mobiles à abonnement, le Google Play Pass. Pour moins de cinq dollars par mois, le groupe propose une sélection de 350 jeux, sans micro-transactions. 

Notamment sous l’impulsion des plateformes de SVOD, l’abonnement profite actuellement d’un retour en grâce et fait manifestement l’objet d’un certain engouement au sein de l’industrie des nouvelles technologies – pour les éditeurs, l’abonnement a le mérite de capter l’utilisateur et de garantir des revenus récurrents ; et pour l’utilisateur, l’abonnement se révéler plus transparent que les offres alambiquées (de moins en moins populaires) à base de micro-transactions.
En la matière, l’industrie du jeu n’est pas en reste et même l’industrie du jeu mobile y vient, alors même que les formules free-to-play y étaient la norme.

Google Play Pass

La semaine dernière, Apple lançait sa plateforme à abonnement Apple Arcade réunissant des « jeux d’auteurs » jouables sur les plateformes iOS. Aujourd’hui, Google donne le coup d’envoi de son offre Google Play Pass, débloquant une sélection de jeux pour un coût de 4,99$ par mois – réduit à 1,99$ par mois la première année et après une période d’essai gratuite de 10 jours, le tout proposé pour l’instant uniquement aux Etats-Unis, en attendant que l’offre se déploie dans le reste du monde. Les jeux sont jouables dans leur intégralité (sur toutes plateformes Android 4.4) et sans surcoût additionnels ou micro-transactions. L’offre est par ailleurs présentée comme une formule « familiale » puisqu’un unique abonnement permet de partager un compte entre les six membres d’une famille.

Quid des jeux ? Le Google Play Pass intègre une première sélection de quelque 350 jeux issus du catalogue Google Play, et cette sélection a vocation à s’étoffer et se renouveler mois après mois. Pour l’instant, on y trouve des titres variés dont on nous dit qu’ils sont soigneusement sélectionnés (par exemple Stardew Valley, Star Wars : KOTOR, Titan Quest, ou Monument Valley 2). Le groupe promet aussi une sélection « familiale » de jeux, en accord avec les classifications de contrôles parentaux (Google multiplie les efforts en ce sens).
Quant aux développeurs dont les jeux sont intégrés à l’offre à abonnement, leur rémunération (« sur une base récurrente » et donc non au forfait à l’intégration sur la plateforme) dépendra manifestement du temps que les joueurs consacreront à leurs jeux.

En attendant un lancement en Europe, chacun déterminera si l’offre est à même de répondre aux attentes des joueurs. On retiendra néanmoins peut-être d’ores et déjà que le modèle économique du jeu mobile est manifestement en passe d’évoluer – avec les initiatives d’Apple et maintenant de Google, l’abonnement pourrait prendre le pas sur des boutiques de moins en moins en odeur de sainteté.

Réactions (4)

Afficher sur le forum

Que pensez-vous de Google, Inc. ?

7 aiment, 4 pas.
Note moyenne : (12 évaluations)
4,5 / 10 - Moyen