Roi, Dame, Cavalier, Tour ou Fou : zoom sur les archétypes de Chain Strike

Le système de « directions » de Chain Strike (déterminant les mouvements des gardiens, mais pas seulement) est sans doute l'une des principales originalités du jeu mobile. Zoom sur ce système d'archétypes de Chain Strike.

Roi, Dame, Cavalier, Tour ou Fou : zoom sur les archétypes de Chain Strike

Officiellement lancé sur plateformes iOS et Android depuis quelques semaines, Chain Strike repose sur des mécaniques de jeu plutôt riches ayant une dimension tantôt stratégique, tantôt de jeu de rôle (on l'évoquait récemment). Mais la véritable originalité de Chain Strike repose sur son système de jeu librement inspiré de celui des Echecs. Chacun des quelque 200 héros que l'on peut débloquer progressivement en jouant appartient à un archétype (une « direction » dans la version francophone du jeu) qui fait écho aux pièces du jeu d'Echec : Roi, Dame, Cavalier, Fou ou Tour. Et cet archétype est particulièrement important dans le gameplay du jeu puisqu'il détermine les mouvements que le personnage pourra exécuter tour après tour sur l'échiquier servant de cadre à chaque confrontation, mais aussi certaines des capacités du personnage.

Une diversité de gardiens et de directions

Effet de collection

Dans Chain Strike, le joueur est amené à collectionner des « gardiens », obtenus aléatoirement grâce à des grimoires d'invocations. Chaque gardien invoqué a donc des capacités spécifiques (des compétences) et une « direction » (l'archétype auquel il appartient). Mais régulièrement, un joueur pourra recevoir l'un des gardiens qu'il possède déjà, mais peut-être d'une direction différente (avec généralement des compétences principales similaires, mais quelques différences de compétences secondaires). Par exemple, on débute avec le guerrier Lucian (de type « Roi ») et au cours de la progression du jeu, on pourra débloquer un Lucian de type « Tour » ou « Cavalier ».

L'effet de collection

Dans cette optique, les gardiens similaires peuvent être fusionnés afin d'augmenter leur rang (+1, +2... et jusqu'à +5), mais aussi de bénéficier d'un « effet de collection ». En débloquant le même gardien plusieurs fois, chaque direction différente augmente définitivement le niveau de bonus du personnage (+5% de puissance d'attaque pour deux directions d'un personnage, +10% pour trois directions d'un même personnage, etc.).
De quoi ne pas (trop) regretter d'obtenir un personnage en double, en triple, voire en quintuple puisque ce « manque de chance » améliore significativement la version originale du personnage.

Les missions secondaires

En outre, s'il est évidemment pertinent de débloquer de nombreux gardiens différents pour disposer de nombreux rôles différents sur l'échiquier et mieux parer à toutes les situations et à tous les adversaires (des gardiens DPS, de soutien, défensifs, etc.), il peut aussi s'avérer judicieux de jouer régulièrement et donc de faire progresser des gardiens de toutes les « directions ».
Non seulement ils seront utiles sur l'échiquier, mais certaines missions secondaires octroient régulièrement des bonus significatifs quand on remplit des conditions spéciales -- comme par exemple le fait de réussir à finir une mission avec au moins un gardien de type « Fou », « Cavalier » ou « Dame » encore en vie au terme du combat. Une condition plutôt simple à remplir quand la direction en jeu ici est celle de notre personnage principal, mais qui peut s'avérer plus complexe si on ne joue aucun « Fou » régulièrement par exemple et qu'ils sont tous restés au niveau 1.

On le comprend, être soucieux de la diversité des « directions » est (presque) aussi important que la diversité des gardiens que l'on débloque pour leurs compétences.

De l'importance des « directions » dans Chain Strike

On l'a compris, dans Chain Strike, il est opportun de disposer de gardiens aux capacités et directions divers afin de composer son groupe en conséquence. On en prend toute la mesure en lançant un match. Chacun des cinq archétypes de gardiens dispose ainsi d'une portée d'attaque ou d'une capacité de déplacement sur l'une des 16 cases qui l'entourent sur l'échiquier, mais sur le modèle des pièces du jeu d'Echec, le sens et la forme de ces cases dépend des mouvements spécifiques à chaque archétype.
Le Roi peut ainsi se déplacer de trois cases en ligne droite ou d'une case sur sa périphérie, la Dame se déplace de trois cases en ligne droite ou diagonale, le Fou de trois cases en diagonale et la Tour de quatre cases en ligne droite, alors que le Cavalier se déplace dans le carré périphérique qui l'entoure sur une distance de deux cases.

Direction

Gardiens de type « Tour »

120
Tour

Au-delà des règles applicables, ces directions ont des conséquences directes sur le gameplay de Chain Strike. Par exemple, les gardiens de type « Tour » disposent de la plus grande portée d'attaque avec un déplacement de quatre cases (en plus de disposer souvent de compétences particulièrement brutales) : sur un échiquier de 5x7 cases, ils peuvent donc balayer toute la largeur de l'échiquier en un mouvement, leur permettant de se positionner de manière à pouvoir atteindre peu ou prou n'importe quel adversaire en un tour -- voire de s'interposer rapidement entre un assaillant et un coéquipier blessé pour le protéger par exemple. La direction « Tour » s'avère donc particulièrement efficace pour les gardiens offensifs (ou dotés d'un nombre élevé de points de vie), dont les compétences visent une cible unique (leur déplacement en ligne droite rend plus compliqué un positionnement permettant de toucher plusieurs adversaires avec une compétence de zone).
Lors de la formation de départ, on pourra ainsi positionner ses « Tours » en périphérie de l'échiquier (hors de portée de l'ennemi), tout en pouvant rapidement atteindre l'adversaire.

Gardiens de types « Fou » ou « Cavalier »

Fou
Cavalier

À l'inverse, les gardiens de types « Fou » ou « Cavalier » ont une portée d'attaque plus limitée (respectivement de trois et deux cases de distance), mais couvrent une superficie bien plus dense. Ils s'avèrent donc particulièrement efficaces avec des compétences de zones et sont plus aisés à placer sur l'échiquier dans l'optique d'attaques coopératives (lorsque plusieurs gardiens ciblent un même adversaire lors du même tour). C'est d'autant plus vrai avec les Cavaliers dans la mesure où ils sont les seuls archétypes à ne pas être bloqués sur l'échiquier par les autres personnages, alliés ou ennemis -- ils bondissent par-dessus les obstacles, facilitant d'autant leurs assauts. On apprécie d'autant plus leurs compétences de zone coûtant un seul point d'action tant elles sont faciles à placer et peuvent permettre de frapper régulièrement plusieurs adversaires à la fois.

Gardiens de types « Roi » et « Dame »

Roi
Dame

Enfin, les gardiens de types « Roi » et « Dame » affichent des déplacements plus ramassés en faisant des archétypes combattant généralement au coeur de la mêlée, souvent entourés d'adversaires. En d'autres termes, ils seront souvent des gardiens opportunistes particulièrement redoutable avec des compétences de zone et pouvant achever les adversaires blessés alentours.

Quoi qu'il en soit, la formation de départ (le positionnement de nos gardiens sur l'échiquier avant le lancement du match) est déterminante et repose très largement sur la « direction » de chaque gardien. On essaiera évidemment de les placer de façon avantageuse : tantôt de sorte qu'ils puissent tous frapper un même adversaire dès le premier tour (pour bénéficier facilement de l'effet synergie -- qui permet en outre de débloquer des haut-faits octroyant des récompenses généreuses), tantôt pour bloquer les actions ennemies.
De même, on pourra être enclin à favoriser l'utilisation des compétences de zone dès le premier tour, puisque souvent ce sont celles ayant le cool down le plus long (plus on les utilise tôt, plus vite on pourra les réutiliser). La formation de départ permet donc de positionner son personnage le plus puissant de telle sorte que sa « direction » permette de frapper derechef plusieurs adversaires, idéalement avec le soutien de ses coéquipiers.

Cet article s'inscrit dans le cadre d'une campagne publicitaire commandée par Com2uS, et est rédigé sans contrainte éditoriale d'aucune sorte de l'éditeur, ni consultation ou intervention dans le fond ou dans la forme.

Réactions (10)


Que pensez-vous de Chain Strike ?

4 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (6 évaluations | 0 critique)
5,5 / 10 - Prometteur